Archives de catégorie : National

Announcement: Les agents du métro lyonnais refusent une sécurité ferroviaire LOW COST Chez Keolis Lyon

   Images intégrées 1
 
Les agents du métro lyonnais refusent une sécurité ferroviaire LOW COST
Fait à Lyon, le 8 novembre 2016
 
Les syndicats CGT et l’UGICT CGT des TCL posent aujourd’hui un prévis de grève a partir de la dernière semaine de novembre pour l’ensemble des travailleurs du périmètre métro Lyonnais. 
L’intention de grève est sur un format illimité avec des modalités évolutives en fonction de la position des élus du SYTRAL et de la direction de Keolis Lyon. 
 
En date du 3 juin dernier, les régulateurs métro ont voté une grève illimité d’une heure par jour et par poste afin de dénoncer le projet de Keolis Lyon de modifier de façon unilatérale le Règlement de Sécurité d’Exploitation (RSE). 
Le vendredi 10 juin, la direction signe un protocole de fin de conflit stipulant la suspension du projet pendant 6 mois et l’ouverture de négociation. Le spectre de l’Euro 2016 se profilait. 
 
Depuis cette date, de nombreuses réunions ont eu lieu dans le cadre d’un « dialogue social » qui n’en a que le nom ! En effet, l’entreprise Keolis Lyon ne négocie RIEN, même pas une virgule. Elle souhaite jouer la montre. 
 
Comme elle joue avec la sécurité des usagers et des salariés du Métro Lyonnais. Aujourd’hui, chaque ligne de Métro possède son RSE. A la demande du Service technique des remontées mécaniques et des transports guidés dépendant de la Préfecture (STRMTG), Keolis Lyon enclenche la mutualisation de ces RSE. Cependant, Keolis Lyon en profite pour modifier à la baisse le contenu qui porte sur des points comme la sécurité, la formation, les règles, les procédures, les habilitations, etc. Encore et toujours des économies mais cette fois si sur la sécurité du réseau ferré guidé lyonnais.
Situation qui risque de prendre de l’ampleur sur l’ensemble du réseau. 
En effet, afin de permettre des négociations sereines et efficace, le direction de Keolis Lyon à porté plainte contre Christian SCHWETZOFF, secrétaire adjoint du syndicat UGICT CGT des TCL et régulateur Ligne D et Philippe DEMAIE, secrétaire général du syndicat UGICT CGT des TCL pour propos calomnieux.
M. SCHWETZOFF est convoqué au Commissariat de Lyon 3, le mercredi 9 novembre à 14h30. 
La direction reproche a M. SCHWETZOFF deux choses :
– au mois octobre 2015, le syndicat UGICT CGT des TCL déposait une plainte auprès du procureur de la République pour mise en danger.
– la lecture et la mise au PV une déclaration du syndicat UGCIT CGT des TCL lors de la plèniere du 6 octobre 2015 au Comité d’Entreprise de Keolis Lyon.
La direction reproche surtout a M. SCHWETZOFF et au syndicat UGICT CGT des TCL leurs rôles de lanceurs d’alertes.
En effet, les enjeux pour Keolis Lyon sont énorme. En cas de baisse délibérée de la sécurité de l’exploitant, une clause du contrat de DSP prévoit le retour direct en régie publique.
Une fois de plus, les traminots Lyonnais sont dos au mur et n’ont d’autres alternatives que de faire valoir leur droit de grève pour garantir un niveau de sécurité optimum dans le Métro Lyonnais car la sécurité des usagers c’est aussi nos conditions de travail.
Pour ne plus perdre sa vie à la gagner ! 
 
Nous restons à votre disposition pour tout moment d’échange sur ces questions.
Contact Presse :
Philippe DEMAIE, secrétaire général du syndicat UGICT CGT des TCL – 06 08 25 39 53
Christian SCHWETZOFF, secrétaire adjoint du syndicat UGICT CGT des TCL – 06 52 21 58 50

COÛT DU CAPITAL

animation_cout_du_capitalVoir le dossier complet sur le site de la CGT

La CGT lance le débat sur le coût du capital et engage des campagnes revendicatives sur les lieux de travail : pour l’emploi, les salaires, les conditions et l’organisation du travail, la protection sociale, l’industrie, les services publics…

Parce que les « créateurs de richesses c’est nous », la CGT lance une grande campagne intitulée « Répartir autrement, c’est capital ! » avec une première offensive sur les salaires.

De nombreux économistes reconnaissent désormais que l’austérité empêche la croissance et provoque la récession. Le mode de croissance financier et libéral qui s’est imposé depuis trente ans nous a précipité dans cette crise. C’est bien ce modèle économique qui privilégie la rémunération des actionnaires au détriment des salaires, de l’investissement, de la protection sociale et du bien commun qu’il faut mettre en cause.

Alors que le patronat et, hélas, le gouvernement mettent en avant le « coût du travail » comme frein à la compétitivité, la CGT estime que la revalorisation des salaires est indispensable et urgente pour : 
- répartir plus justement les gains de productivité et favoriser la croissance de l’emploi ;
- maintenir et faire progresser le pouvoir d’achat ; 
- atteindre l’égalité entre les femmes et les hommes ; 
- rémunérer les qualifications ; 
- relancer l’économie. 

Elle propose de : 
- revaloriser immédiatement le Smic à 1 700 euros bruts ; 
- la fin du gel de l’indice des fonctionnaires ; 
- la résorption des inégalités femmes/hommes ; 
- l’ouverture immédiate de négociations dans les entreprises et les branches.

Présentation de la campagne

Voir le dossier complet sur le site de la CGT

18 MARS 2014 : journée interprofessionnelle

18 mars 2014Le 6 février, la CGT, seule, a appelé pour exiger des mesures en faveur de l’emploi, des salaires, de la protection sociale, et du service public, pour un autre partage des Richesses.

C’est le thème de notre campagne sur le cout du Capital. Aller sur le site .

 Le 18 mars, la CGT est de nouveau dans l’action avec  FO, FSU, Solidaires et CNT-SO du Rhône et appelle  l’ensemble des salariés, chômeurs et retraités à se rassembler, place de la bourse, devant le palais du commerce (Cordeliers) à partir de 11h30.

Des initiatives professionnelles sont aussi prises ce jour là,

Notamment dans les Organismes Sociaux, journée d’action unitaire (décidée avant cette action interprofessionnelle) pour les salaires, l’emploi, les conditions de travail et la protection sociale avec une manifestation à Paris.

Lire déclaration communeDéclaration des Organisations syndicales du Rhône pour le 18 mars 2014

Lire le tract de la CGT TCL : Appel au rassemblement le 18 mars 2014

 Le 4 avril, la Cgt appellera aussi avec la CES (Confédération Européenne des Syndicats dont sont adhérents  la Cgt, CFDT et FO) contre l’austérité. Une manifestation aura lieu à Bruxelles, et une initiative publique sera organisée à Lyon.

Et bien sur le 1er mai sera l’occasion, une nouvelle fois, jour de la fête du travail, de passer à l’action !

13 JUIN 2013 : POUR LA DÉFENSE DU SERVICE PUBLIC

Le 13 juin, actions chez les cheminots, dans l’énergie, les activités postales et de télécommunications…

avec à Lyon une manifestation à 10h

de la Part Dieu (place Charles Béraudier) à la Préfecture.

La CGT des TCL s’associe à la manifestation et invite l’ensemble des traminots lyonnais disponible ce jour-là à y participer.

– Voir tract CGT cheminots Lyon

– Voir tract usagers